Nailloux 1999
SKUNK


Comme tous les ans, depuis cinq ans, Nailloux accueille un paquet de groupe et pas mal de monde pour un festival gratos en plein air.
L'année dernière, les présents ont pu apprécier Celtas Cortos, et les jeunes filles en fleur se pâmèrent devant Matmahteub.
Ce coup-ci, on a pu voir les Rageous Gratoons, de Bordeaux, (pas mal dans le genre musique gonfle figue) et les Caméléons, qui balance un bon ska bien carré.
 
 

Mais surtout, il y avait les Skunk. On avait pu les voir lors de la fête de la musique, devant Chez Tonton (à Toulouse, of course) clôturant un mini festival fort sympathique. Sur la scène, au bord du lac, les Skunk avaient tout de même un peu plus de place -ils sont neufs ces cons!. Malheureusement, il avait plu et le devant de scène était difficilement praticable. Alors que c'était gava de monde place St Pierre (pour la teuf de la zicmu), ce samedi soir on avait de la place -et peu de stabilité- pour se trémousser comme des fous.
On regrettera vraiment ce temps pourri car les Skunk nous avaient concocté un set énergique à se crever d'épuisement. Pas un seul morceau lent (si ce n'est l'intro, atmosphérique. Sûrement un morceau incantatoire pour le dieu de la pluie afin qu'il nous foute la paix!). Ajoutons à cela une présence scénique forte, intelligente et engagée; ces basques-là sont vraiment un grand groupe.

 
Ce ne sont que quelques Skunk..!!
Aki le guitariste!!
Aki la saxophoniste!!
Aki le chantoriste!!